Bloqueur textile Constrictor : la meilleure solution pour vos cordages !

Economique, léger, fiable, durable, le bloqueur textile Constrictor est bien plus performant que n’importe quel bloqueur classique. En course comme en croisière, il offre un confort d’utilisation incomparable tout en respectant vos cordages.

Course Croisière
Avantages Matériaux textiles : gain de poids

Commande à distance (rallongement de la tirette)

Performance : pas de glissement

Fiabilité : adapté aux charges élevées

Respect des cordages

Ouverture sous charge facile

Economies (diminution du diamètre des cordages, pas d’usure des cordages, surgainage inutile)

Commande à distance (rallongement de la tirette)

Performance : pas de glissement

Respect des cordages

Ouverture sous charge facile

Economies (diminution du diamètre des cordages, pas d’usure des cordages)

Facilité d’installation

Facilité d’entretien

Inconvénients  Encombrement d’installation (80 cm de longueur libre : 50 cm de gaine + 30 cm d’élastique) Un modèle de bloqueur textile couvre un éventail moins large de diamètres qu’un bloqueur classique

L’anatomie du bloqueur textile Constrictor

Le bloqueur textile Constrictor comprend une embase, une gaine, une tirette et un élastique :

anatomie-bloqueur-textile

numero__1  L’embase en aluminium

L’embase, en aluminium, est la seule pièce métallique du bloqueur textile Constrictor. C’est elle qui se fixe sur le pont, à l’emplacement d’un bloqueur classique.

numero__2  La gaine en Technora ®

C’est la gaine qui assure la fonction de bloqueur en comprimant le cordage selon le principe de constriction. Vide, elle mesure une cinquantaine de centimètres. Pour que le cordage ne glisse pas et ne fonde pas, la gaine du bloqueur textile est fabriquée en Technora ®, une fibre aramide au coefficient de frottement élevé qui résiste très bien à la chaleur (jusqu’à 450 °C !).

numero__3  La tirette de manœuvre

Egalement appelée trip line, la tirette de manœuvre terminée par une bille en plastique permet « d’ouvrir » le bloqueur en relâchant la tension de la gaine. En positionnant le nœud de blocage dans l’encoche de l’embase, on peut maintenir le bloqueur textile Constrictor en position ouverte.

numero__4  L’élastique de rappel

Comme le capitaine, l’élastique de rappel est muni d’un crochet à fixer sur un élément du pont, en avant du bloqueur. La tension appliquée sur la gaine la maintient en bonne position pour que l’effet de constriction fonctionne correctement.

Pour passer le cordage dans le bloqueur textile, scotchez-le sur les 10 derniers cm en serrant bien et enfilez-le dans la gaine.

Les (nombreux) avantages du bloqueur textile

Le bloqueur textile Constrictor est une solution beaucoup plus performante que les bloqueurs classiques et ce pour moultes raisons que nous vous énumérons avec plaisir :

haut-constrictor-oman2

Légèreté

Les bloqueurs traditionnels ont le défaut d’être franchement lourds. Le bloqueur textile offre une légèreté incomparable. La petite embase est l’unique pièce en métal du système. Sur un voilier de course, l’installation de bloqueurs textiles permet de gagner plusieurs kilos !

 

Performance

La tenue du bloqueur textile Constrictor est simplement excellente par rapport aux bloqueurs classiques où la pression s’exerce sur une surface très réduite. L’effet de constriction, qui s’applique sur une longueur importante et sur 100% de la surface du cordage (sur toute sa circonférence), empêche tout glissement.

 

Fiabilité

Le bloqueur textile Constrictor peut sans problème assumer des tensions de plusieurs tonnes sur de très longues durées. Du Mini 6.50 en passant par les IMOCA 60 et les Maxi Multicoques, les bloqueurs textiles supportent des charges très élevées sur de faibles diamètres de cordage.

 

Durabilité

Le bloqueur textile augmente considérablement la durée de vie des cordages qui ne sont plus condamnés à l’écrasement entre deux pièces métalliques. La gaine n’est donc plus agressée au niveau des bloqueurs : il est donc inutile de faire poser une surgaine !

 

Economies

Parce que le bloqueur textile Constrictor a une excellente tenue, son installation permet de faire des économies en réduisant le diamètre du cordage. Il est moins coûteux d’acheter un bloqueur textile Constrictor et une drisse neuve d’un diamètre inférieur que de racheter une drisse du même diamètre sur laquelle il faudra en plus poser des surgaines.

 

Facilité d’utilisation

Quelle que soit la charge que subit le cordage, le bloqueur textile reste facile à « ouvrir » sans avoir à reprendre la tension au winch. On peut par exemple, en cas de pépin, larguer le spi en catastrophe. Il est possible de manœuvrer le bloqueur à distance en installant une ligne de contrôle. Il peut être posé en pied de mât ou en tête de mât, pour remplacer le hook de grand-voile.

 

Facilité de montage

Le trou oblong de l’embase permet de positionner le bloqueur textile Constrictor sur les trous de perçage de l’ancien bloqueur. Il n’est donc pas nécessaire de repercer le pont. Il faut par contre disposer d’environ 80 cm de de longueur libre sur le rouf (50 cm de gaine + 30 cm d’élastique).

 

Facilité d’entretien

L’entretien du bloqueur textile Constrictor se résume à un rinçage à l’eau douce. Si la gaine en Technora ® n’est pas protégée des UV, il faut la remplacer tous les 5 ans environ (il est facile de faire l’opération soi-même). Les pièces de rechange, distribuées par Cousin, sont disponibles partout dans le monde.

Le Technora ® est une fibre sensible aux UV. Pour augmenter la longévité de la gaine, protégez-la des UV sous un faux pont.

 

 

0