Pas de mât, pas de voiles ! Pas de panique, ouvrez votre parapluie et servez-vous en de spi ! Même si ça a tout l’air d’une blague, c’est pourtant une histoire vraie. Le photographe Olivier Blanchet a été témoin de la scène et l’a immortalisée pour nous la faire partager. 

Nous vous avions fait découvrir le spi « bulle de savon » (ici), cette fois nous vous proposons une autre version : le spi Mary Poppins ou spi-parapluie. Etant donné le temps de demoiselle qui sévissait sur le Pertuis, notre marin ne risquait pas de s’envoler ou de se faire mouiller. Celui-ci a cependant bien eu raison de sortir couvert. Jusqu’à preuve du contraire, un parapluie est tout aussi efficace qu’un parasol pour se protéger des coups de soleil. Par ailleurs pour déhaler une coque d’optimiste non mâtée, il faut faire preuve d’un peu d’imagination : la main droite pour la godille, la main gauche pour le spi-parapluie ! Si d’aventure vous croisez le fier esquif, soyez vigilants, apparemment ce vieux loup de mer est encore « jeune conducteur ».

olivier-blanchet-optimist

olivier-blanchet
Crédit photo : Olivier Blanchet
Mary-Poppins

Ne manquez plus nos actus et dossiers : inscrivez vous !

0