Comment réaliser une terminaison constrictor ?

La surliure n’est pas la seule solution pour terminer un bout. Effectivement, plus simple et plus rapide à faire, la « terminaison constrictor » est également très solide. Elle a également l’avantage de ne pas coincer dans les bloqueurs ou les poulies. Et elle est d’ailleurs très esthétique ! Julien vous explique donc de sa douce voix comment procéder pour la réaliser.

Le nœud constrictor sur la gaine est la terminaison à privilégier si l’on n’a pas besoin d’attacher un messager au bout du cordage. Effectivement, c’est le meilleur compromis entre rapidité d’exécutiondiscrétion et tenue. De plus, il faut une minute montre en main pour couper un bon centimètre d’âme. Puis pour faire le nœud sur la gaine qu’on brûle pour bien la fermer derrière le nœud. En conclusion, ça ne nécessite aucune compétence ou outillage particuliers (deux mains, du fil à surlier et un briquet). De plus, cette méthode a aussi l’avantage de laisser l’âme libre à l’intérieur de la gaine. Si l’âme et la gaine sont attachées, le mou de gaine ne peut pas s’évacuer et un bourrelet se forme à l’extrémité du cordage.

                         Le tutoriel comparatif des terminaisons Constictor vs Surliure

D’autre part, voici également un lien pour aller visionner cette vidéo directement sur notre chaîne Youtube ici.

0