Livraison offerte des 79 € (France metropolitaine) | -10% premiere commande
Free delivery from 79 € purchase (Metropolitan France) -10% off your first order

Surlier un œil épissé : une mauvaise habitude !

La surliure bénéficie d’une cote d’amour auprès des marins de tous bords. Pour terminer un cordage, la surliure est effectivement une solution envisageable, même si ce n’est pas la meilleure (cf. notre dossier « Les terminaisons de cordage »). Mais faire une surliure pour bloquer l’œil d’une épissure est, n’ayons pas peur des mots, une hérésie ! Surlier une épissure (cf. photo de gauche, ci-dessous) en imaginant qu’elle sera plus résistante est totalement faux car ce n’est pas la surliure qui assume la charge du cordage.

C’est uniquement l’effet de friction (cf. notre vidéo « L’épissure, comment ça marche ? ») qui garantit la solidité d’une épissure. Si le cordage était maintenu en permanence sous charge constante, une épissure correctement réalisée (longueur épissée adaptée au matériaux de la tresse et à la technique employée) n’aurait d’ailleurs même pas besoin d’être cousue.

ql_02_surliure-epissureL'épissure droite d'Ino-Rope

La couture d’une épissure point par point

Le blocage de l’œil est en effet nécessaire uniquement lorsque le cordage n’est plus sous tension, c’est-à-dire lorsqu’il n’y a plus d’effet de friction. Inutile de vous donner bonne conscience en ficelant énergiquement votre épissure dans le corset rigide et sévère d’une grosse surliure. Une simple couture suffit amplement à maintenir une épissure hors charge. Facile, rapide à réaliser et discrète, la couture est donc préférable à la surliure en tous points ! Voici la procédure à suivre en images sur un loop, avec bien sûr quelques conseils avisés pour un piqué parfait.

Pour en savoir plus sur la couture d’une épissure et la surliure, procurez-vous le guide complet Matelotage moderne & nœuds marins !

 

Vous êtes très nombreux à suivre nos tutoriels de matelotage sur notre blog. Vous êtes également très nombreux à nous solliciter pour des questions techniques sur les matériaux, les structures des cordages, les accroches textiles etc. Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans le guide Matelotage moderne & nœuds marins, publié en partenariat avec Voile Magazine.