Dans la série « panique à bord », nous vous présentons le tout dernier épisode : « sortez-vous de la panade » ! Grâce à ce tutoriel 100% pratique, apprenez aujourd’hui à réaliser une manille textile d’urgence avec n’importe quel cordage et sans faire d’épissure ! Seule et unique condition : savoir faire un nœud de sifflet de bosco.

Deux méthodes pour faire une manille textile d’urgence

Confectionner une manille textile d’urgence ne nécessite aucun outillage (à part un couteau). L’aiguille à épisser peut rester bien au chaud dans sa trousse de matelotage, vous n’avez besoin que d’un cordage et de vos dix doigts. Même le type de cordage n’importe pas, à condition évidemment qu’il soit adapté à la charge pour laquelle il va être employé. La résistance au ragage est aussi un point à prendre en compte. Vous pouvez par exemple utiliser du Dyneema ® mais également du polyester gainé. Il existe deux méthodes pour réaliser une manille textile d’urgence. A vous de voir laquelle vous parle le plus !

Le nœud de sifflet de Bosco : le bouton de la manille textile

Et comme nous sommes de braves gens, nous n’avons pas voulu laisser sur le bord du sillage ceux qui ne savent pas faire le fameux nœud de sifflet de bosco. Ce nœud très esthétique tient son nom du marin qui, dans l’ancienne marine à voile, donnait les ordres pour la manœuvre à l’aide d’un sifflet noué autour du cou. Le matelotage moderne réemploie largement ce nœud qui fait partie du système d’ouverture/fermeture de la manille textile. Le nœud de sifflet de bosco forme en effet un bouton autour duquel on passe l’œil de l’épissure.

0