Sélectionner une page
Livraison offerte des 79 € (France metropolitaine) | -10% premiere commande
Free delivery from 79 € purchase (WORLDWIDE DELIVERY) -10% off your first order

GUIDE D’ACHAT AMARRES 1/4

Bien choisir ses amarres

Dans la famille des cordages, les amarres, également appelées aussières ou encore bosses d’amarrage, ne sont pas les membres qui jouent les vedettes. Pourtant, avec autant de noms de scène, elles jouent forcément un rôle important. Quelles amarres choisir pour amarrer votre bateau ? On fait d’abord le point sur les matériaux et les structures de cordage.

Mon amarre fantasmée

Dans un monde parfait, une aussière devrait allier élasticité (pour amortir les à-coups), solidité, résistance aux différentes agressions (ragage, UV, sel, humidité), encombrement réduit et faible absorption en eau. Dans la vraie vie, il faut faire des compromis en fonction de vos priorités.

amarre ragage, UV, sel, humidité

Matériaux : mon amarre est en…

Côté matériaux, on a le choix entre des cordages monofibres (100 % polyester ou 100 % polyamide) ou des cordages mixtes avec une âme en polyamide et une gaine en polyester.

polyester

Le polyester noircit sous la flamme et forme une boule en fondant.

Le polyester a deux principales qualités : la résistance et la longévité (il tient bien aux UV et au ragage).

polyamide

Le polyamide fond sans noircir et forme un long fil quand on tire dessus.

Le polyamide est une fibre intéressante pour les amarres car son allongement, synonyme d’élasticité, est important. Une aussière en polyamide offre un très bon amortissement mais une longévité inférieure à cause de la fragilité de ce matériau aux UV et à l’eau.

 

polyamide

Le polypropylène se reconnaît à son aspect très “plastique”.

On peut citer un troisième matériau, le polypropylène. Malgré sa très faible résistance aux UV, le polypropylène a l’avantage de flotter et d’être très léger. En voyage, une grande bobine de polypropylène n’est jamais de trop à bord au cas où vous auriez besoin d’aller porter une aussière à terre.

 

Structure : aussière tressée ou toronnée ?

Il faut ensuite choisir entre deux structures (ou constructions) de cordage : le tressé (simple tresse ou double tresse) ou le toronné (trois torons).

Les amarres tressées offrent plus de résistance et moins d’amortissement que les toronnées, quelle que soit la matière.

dossier comment choisir ses amarres

Nos amarres à la coupe ou matelotées :

Notre catalogue d’amarres comprend une sélection de cordages adaptés à l’amarrage : à vous de savoir si vous voulez privilégier l’amortissement, la longévité, la résistance, la légèreté, la compacité etc. Pour chaque amarre, vous avez le choix entre deux types de produit :

  • à la coupe : vous sélectionnez la longueur et le diamètre de l’amarre
  • prêt à l’emploi : vous sélectionnez la longueur, le diamètre et nos mateloteurs se chargent de réaliser une grande boucle (œil épissé) à une extrémité et une terminaison constricteur à l’autre (pour éviter que le cordage ne s’effiloche). L’œil épissé est protégé du ragage par une gaine en polyester qui prolonge la durée de vie de l’amarre.
amarres prêtes à lemploi
Nos amarres à la coupe ou matelotées  Notre catalogue d’amarres comprend une sélection de cordages adaptés à l’amarrage : à vous de savoir si vous voulez privilégier l’amortissement, la longévité, la résistance, la légèreté, la compacité etc. Pour chaque amarre, vous avez le choix entre deux types de produit :  •	à la coupe : vous sélectionnez la longueur et le diamètre de l’amarre  •	prêt à l’emploi : vous sélectionnez la longueur, le diamètre et nos mateloteurs se chargent de réaliser une grande boucle (œil épissé) à une extrémité et une terminaison constricteur à l’autre (pour éviter que le cordage ne s’effiloche). L’œil épissé est protégé du ragage par une gaine en polyester qui prolonge la durée de vie de l’amarre.

Retrouvez nos amortisseurs sur la boutique en ligne

Comme le ragage, les à-coups peuvent être fatals pour les amarres ! Si votre bateau reste longtemps à flot, nous vous conseillons d’équiper vos aussières d’amortisseurs. Ce modèle innovant, très résistant (en caoutchouc naturel) et de conception française, fonctionne en compression pour améliorer l’amortissement et supprimer le risque de rupture de la pièce.

Et si vous ne trouvez pas l’aussière de vos rêves, utilisez l’outil qui permet de créer votre amarre prête à l’emploi :  choisissez une longueur personnalisée ainsi que les terminaisons. Vous voulez une boucle à chaque extrémité ? Pas de souci, on vous matelote une paire d’yeux épissés sur le champ !

créer mon amarre sur mesure
CordageMatériauxStructureRésistanceAmortissementLongévitéLégèretéEncombrement *Absorption
en eau *
Amarre polyamide 3 torons
> Polyamide> 3 torons ★ ★ ☆☆☆ ★★★★★ ★ ★ ☆☆☆ ★ ★ ☆☆☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ☆☆☆

Amarre polyester 3 torons
> Polyester
> 3 torons
★ ★ ★★☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ☆☆☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ☆☆☆
Amarre simple tresse plate polyester
> Polyester> Simple tresse
★ ★ ★☆☆ ★ ★ ☆☆☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ★★☆ ★ ★ ☆☆☆ ★ ☆☆☆☆
Amarre, âme polyamide et gaine polyester
> Polyamide (âme)
> Polyamide (gaine)
> Double tresse ★ ★ ★★☆ ★ ★ ★★☆ ★★★★★ ★ ★ ☆☆☆ ★ ★ ★☆☆ ★ ★ ★☆☆
Livre matelotage Ino-Rope

Vous êtes très nombreux à suivre nos tutoriels de matelotage sur notre blog. Vous êtes également très nombreux à nous solliciter pour des questions techniques sur les matériaux, les structures des cordages, les accroches textiles etc. Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans le guide Matelotage moderne & nœuds marins, publié en partenariat avec Voile Magazine.