Sélectionner une page
Livraison offerte des 79 € (France metropolitaine) | -10% premiere commande
Free delivery from 79 € purchase (Metropolitan France) -10% off your first order

Bien hiverner ses cordages

Avec le ragage, le sel et les UV sont les pires ennemis des cordages. Alors si vous voulez prolongez au maximum l’espérance de vie du gréement courant de votre voilier, nous vous conseillons vivement de prendre le temps de les hiverner. Cela vous évitera aussi d’avoir à retirer la moisissure qui aura établi ses verts quartiers à bord pendant votre absence. L’hivernage des cordages est très simple du moment que l’on s’y prend avec méthode :

  • La première chose à faire est de rincer tous les cordages à l’eau douce. Vous pouvez le faire avant démontage, ou après, en mettant vos bouts à laver en machine, à basse température (toucher soyeux garanti !).
  • Démonter l’ensemble des manœuvres est rapide si ces dernières sont équipées d’une terminaison passant-messager *. Cette boucle que forme la gaine à l’extrémité du cordage permet d’y nouer une garcette (le messager) avec un nœud de chaise. C’est le meilleur moyen de retirer ou de mettre en place un cordage sans risquer de le perdre dans le mât ou dans la bôme, et de le passer facilement dans les bloqueurs.
  • Dégréer est enfin l’occasion de contrôler l’état des cordages. S’ils sont abîmés, vérifiez qu’il s’agit d’une usure normale et non d’un défaut de surface d’un des éléments d’accastillage (réas, poulies, winches etc. ).

 

Pour en savoir plus, procurez-vous le guide complet Matelotage moderne & nœuds marins !

 

Livre matelotage Ino-Rope

Vous êtes très nombreux à suivre nos tutoriels de matelotage sur notre blog. Vous êtes également très nombreux à nous solliciter pour des questions techniques sur les matériaux, les structures des cordages, les accroches textiles etc. Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans le guide Matelotage moderne & nœuds marins, publié en partenariat avec Voile Magazine.